Inclassable Romy Schneider

En photo : Flammarion et la Cinémathèque éditent un superbe catalogue de l’exposition Romy Schneider. 

 Par Clémentine Deroudille.

 

Quarante ans après sa disparition, Romy Schneider (1938-1982) est toujours aussi aimée. Cette fille de comédiens, née à Vienne en 1938, débute adolescente dans de petits rôles, puis ses années jeunesse la voient jouer en costumes, avec la saga des Sissi, immense succès qui lui ouvre, en plus de ses amours avec Alain Delon, les portes de l’Europe. Sa carrière est jalonnée de rencontres marquantes, de Visconti à Otto Preminger, d’Orson Welles à Zulawski. Un rendez-vous manqué avec Clouzot dans L’Enfer en 1964 précède quelques années mineures, avant sa renaissance : en 1969, elle est lumineuse dans La Piscine de Jacques Deray. Dans les seventies, elle est le visage de la femme française et tourne avec les piliers de l’époque, Sautet, GranierDeferre, Tavernier, Chabrol, Costa-Gavras… jusqu’à La Passante du Sans-Souci, son dernier film en 1982. Cette 1ère exposition de la Cinémathèque française consacrée à une actrice est l’occasion de lui redonner la parole. « Tenter de la faire revivre à travers ses rôles bien sûr, mais aussi ses textes, ses interviews, grâce au making-of des tournages où on la découvre vibrante et toujours si gaie, pleinement heureuse de faire son métier » confie Clémentine Deroudille, commissaire de l’exposition. Quarante ans après sa mort, l’icône Romy demeure cette femme moderne qui fait toujours battre les cœurs et dont image, elle, n’a pas pris une ride. 

Max et les Ferrailleurs, Claude Sautet, 1971. 

© STUDIOCANAL – Fida Cinematografica

 

Romy Schneider et sa fille Sarah Biasini, 1981. Photo Robert Lubeck

 © Archives Robert Lubeck

 

La Piscine, Jacques Deray © 1968 SND (Groupe M6)

 

Les choses de la vie, Claude Sautet, 1969. 

© STUDIOCANAL – Fida Cinematografica

 

En photo ci-dessus, la collection de lunettes optiques Clémence&Margaux by CCO.

A lire aussi…

 
Regard Culturel
Carine Bruet

Moschino un livre à la hauteur de sa légende

En photo : MOSCHINO, Éditions Assouline // Spring Summer 2020, Kaia Gerber © Marcus Mam MOSCHINO 360 pages, 250 € Éditions Assouline (assouline.com) Attention, objet (déjà) culte ! Voici la bible pour tous mordus de

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Dans l’air du temps…

Top modèles et mannequins ont repris à grandes enjambées le chemin des podiums pour présenter avec brio les vestiaires de cette rentrée. Il faut dire que les créateurs ne manquent

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Lunettes enfant : comme des grands

Lunettes Roussilhe – modèle POPIZ2591 – Lunettes fabriquées en France// En photo : la nouvelle collection de lunettes optique Versace kids 2022 by Luxottica. Colorées, graphiques, confortables et ergonomiques, solaires

LIRE LA SUITE