Léo Mirkine, photographe du 7e art

En photo : à gauche, couverture du livre « MIRKINE par Mirkine, photographes de cinéma » par Stéphen Mirkine. Ed Flammarion // A droite,

affiche de l’exposition « MIRKINE  par Mirkine : photographes de cinéma »

Une saga familiale père et fils exceptionnelle dont Stéphane Mirkine (petite-fille de Léo Mirkine et fille d’Yves Mirkine) est la messagère  : c’est la proposition de cet ouvrage et de cette sublime exposition, un double-événement qui va, c’est sûr, enchanter les férus de cinéma ! Dans le livre, l’autrice (à la tête d’un héritage de 150 000 négatifs) a rassemblé un fonds unique de photographies de plateaux et de portraits de stars des années 1930 à la fin des années 1980. Une immersion inédite de 500 clichés, en coulisses ou sur les plus grands tournages du cinéma français à travers des visages célèbres, saisis au naturel par le passionné Léo Mirkine. Car l’histoire de ce dernier, c’est avant tout un destin singulier que ce livre et cette exposition nous “donnent à voir”. Léo, jeune russe fuyant la Révolution bolchévique, émigrant en France pour débarquer un jour sur le port de la ville de Nice et qui par son talent va devenir le photographe de plateaux (plus de 160 long-métrages à son acquis) le plus demandé de l’époque, côtoyant ainsi les plus grandes stars internationales. De sa précieuse biographie, on le découvre aussi, esthète passionné par le nu féminin, reporter-photographe de l’après-guerre actif en Afrique et en URSS, mais aussi un résistant de la première heure… La vie de Léo Mirkine (et de sa famille) est aussi captivante que les vedettes qu’il a photographiées. Un destin immortel ! 

Affiche de l’exposition 

« MIRKINE  par Mirkine : photographes de cinéma »

MIRKINE PAR MIRKINE,  

photographes de cinéma

 
 
 
Au musée Masséna à Nice,
jusqu’au 15 mai 2022
 

1924. Léo Mirkine.

Autoportrait avec appareil photo.

 © Coll Mirkine

1952. Gina Lollobrigida,

sur le film de Fanfan la Tulipe.

© Coll Mirkine

1964. Jean Paul Belmondo.

© Coll Mirkine

1955. Véra Clouzot et Simone Signoret

dans Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot.

© Coll Mirkine

1958. Sophia Loren.

© Coll Mirkine

Un demi-siècle de cinéma français en clichés

La saga d’Yves et Léo Mirkine est indissociable de la ville de Nice, car c’est aux célèbres Studios de la Victorine que les Mirkine père et fils ont travaillé à plus de 80 longs métrages. Pour l’occasion, ce sont plus de 250 tirages, une reconstitution de leur Studio Mirkine à Nice, des œuvres originales et des archives inédites, que l’on découvre dans une fresque esthétique et historique débutant en 1933. De Mistinguet à Bardot, de Brasseur à Belmondo, d’Abel Gance à Vadim, on est saisi par le talent fou de Léo Mirkine, tour à tour photographe de plateau (de Pagnol, Carné ou Clouzot…) ou portraitiste favori de Sologne, Blier ou Morgan. Une exposition qui nous met des étoiles pleins les yeux !

« MIRKINE par Mirkine, photographes de cinéma ».

Par Stéphen Mirkine. 400 pages, 450 illustrations.

Ed Flammarion

1956. Brigitte Bardot,

dans Et Dieu Crea la Femme de Roger Vadim.

© Coll Mirkine

1960. Jean Cocteau,

dans Le Testament d’Orphee (de Jean Cocteau)

© Coll Mirkine

1958. Tournage de montparnasse 19,

de Jacques Becker avec Gérard Philipe et Anouk Aimee.

© Coll Mirkine

1960. Léo Mirkine en Russie.

© Coll Mirkine

En photo ci-dessus, les lunettes optiques Boss by Safilo.

A lire aussi...

Regard Culturel
Carine Bruet

Moschino un livre à la hauteur de sa légende

En photo : MOSCHINO, Éditions Assouline // Spring Summer 2020, Kaia Gerber © Marcus Mam MOSCHINO 360 pages, 250 € Éditions Assouline (assouline.com) Attention, objet (déjà) culte ! Voici la bible pour tous mordus de

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Dans l’air du temps…

Top modèles et mannequins ont repris à grandes enjambées le chemin des podiums pour présenter avec brio les vestiaires de cette rentrée. Il faut dire que les créateurs ne manquent

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Lunettes enfant : comme des grands

Lunettes Roussilhe – modèle POPIZ2591 – Lunettes fabriquées en France// En photo : la nouvelle collection de lunettes optique Versace kids 2022 by Luxottica. Colorées, graphiques, confortables et ergonomiques, solaires

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet