Le talent avant-gardiste d’Iris Van Herpen au musée !

En photo : Carla van de Puttelaar pour Iris van Herpen, 2020 © DR // Luigi et Iango pour Iris van Herpen, 2020. © DR

Iris-Van-Herpen-Sculpting-the-senses-MAD-Paris-Lunettes-Galerie

Elle est l’une des créatrices de mode internationale, la plus remarquée et surprenante, la plus visionnaire de sa génération. Pour le plaisir de nos yeux, voilà une centaine de ses pièces Haute Couture exposées dans une remarquable scénographie. Des créations uniques dialoguant ici avec des œuvres d’art contemporain (celles de Philip Beesley, du Collectif Mé, Damien Jalet, Jacques Rougerie…) ou des créations de design (de Neri Oxman, Ren Ri ou Ferruccio Laviani…). À la tête de sa Maison depuis 2007, et pionnière dans l’usage des nouvelles technologies dans la mode, la talentueuse créatrice néerlandaise, à peine 40 ans, aime à transgresser les normes conventionnelles du vêtement, proposant des robes uniques aux design sensuels, inspirées du monde naturel. Son ambition ? Réinventer le métier et légitimer une mode éco-durable, “consciente”, où la matière est vue dans une approche interdisciplinaire à l’art et la mode.


IRIS VAN HERPEN
Sculpting the senses

Jusqu’au 28 avril 2024

Musée des Arts décoratifs (MAD), 107 rue de Rivolie, 75001 Paris

madparis.fr

Iris-van-Herpen-Minirobe-Cosmica-collection-Shift-Souls-2019-Lunettes-Galerie-©-Dominique-Maitre

Iris van Herpen, en collaboration avec Kim Keever, Minirobe Cosmica, collection « Shift Souls », 2019. Organza de soie, coton. Collection Iris van Herpen © Dominique Maitre

Iris-van-Herpen-collection-Sensory-Seas-.2020.-Organza-de-verre-Komon-Lunettes-Galerie-©-Dominique-Maitre

Iris van Herpen. En collaboration avec Perry Hall. Robe Fractal Flows, collection « Sensory Seas », 2020. Organza de verre, Komon Koubou, tulle. Collection Iris van Herpen © Dominique Maitre

BIO EXPRESS

Née en 1984 aux Pays-Bas, Iris van Herpen grandit en osmose avec la nature qui est, avec la danse classique et contemporaine qu’elle pratique dès son plus jeune âge, l’élément fondateur de son rapport au corps et au vêtement. Après une formation chez Alexander McQueen et Claudy Jongstra, elle fonde en 2007 à Amsterdam, la Maison Iris van Herpen et intègre, 4 ans plus tard, la Chambre Syndicale de la Haute Couture à Paris. 2010 marque un tournant dans sa carrière, quand elle présente sa 1ère robe en impression 3D, actuellement conservée par le musée des Arts Décoratifs. Ces dernières années, la créatrice favorise des méthodes de fabrication écoresponsables (plastique recyclé, fèves de cacao imprimées en 3D, etc.). En 2012, le Groninger Museum lui consacre sa 1ère grande exposition. L’eau, l’air, l’apesanteur, le squelette, la cristallisation, la métamorphose, l’hybridation, la renaissance…, ses sujets, sources d’inspiration. Pour elle, l’imagination peut transformer la perception du monde, un monde qu’elle souhaite réenchanter !

Wim-Delvoye-—-Nautilus-2017.-©-Adagp-Paris

Wim Delvoye — Nautilus, 2017 © Adagp, Paris

 Kim Keever, Abstract 46682, 2019 © Kim Keever

Luigi-et-Iango-pour-Iris-van-Herpen-Lunettes-Galerie-©-DR

Luigi et Iango pour Iris van Herpen, Robe Skeleton,
en collaboration avec Isaie Bloch, Collection Capriole, 2020.
Collection privée Iris van Herpen © DR

Célébrant l’empowerment des femmes, la maison Iris van Herpen s’entoure aussi pour ses collaborations de femmes inspirantes, muses de la marque, comme Cate Blanchett, Beyoncé, Scarlett Johansson, Lady Gaga, Fan Bingbing ou Naomi Campbell. À travers de nombreuses collaborations avec des artistes de toutes catégories (le chorégraphe Damien Jalet, les artistes Björk et Anthony Howe, l’architecte Philip Beesley…), la marque défie le futur de la mode en révolutionnant des méthodes auparavant inimaginables dans la Haute Couture. Simplement, éblouissant !

INVENTIVITÉ & TALENT

Les créations visionnaires d’Iris van Herpen mêlent des techniques pionnières à de luxueux matériaux. Fabrication de robe en tissage électro-magnétique, utilisation de cuir transparent moulé à la main et imprimé en 3D, moulage en silicone, découpe au jet d’eau au plissé ancien et à la sculpture aimantée…, la Maison défie les notions traditionnelles du savoir-faire et de l’artisanat afin de créer des vêtements presque irréels, futuristes, mais toujours très féminins.

Iris-van-Herpen-collection-Shift-Souls-Lunettes-galerie-©-Dominique-Maitre

Iris van Herpen, Robe Symbiotic, collection « Shift Souls », 2019. Organza de soie, crêpe, PetG. Collection Iris van Herpen
© Dominique Maitre

Iris-van-Herpen-collection-Syntopia-2018.-Lunettes-Galerie-©-Dominique-Maitre

Iris van Herpen, Robe et coiffe Frozen Falls,
collection « Syntopia », 2018.
Komon Koubou, organza, mylar, tulle.
Collection Iris van Herpen © Dominique Maitre

Carla-van-de-Puttelaar-pour-Iris-van-Herpen-2020.-Lunettes-Galerie-©-DR

Carla van de Puttelaar pour Iris van Herpen, Diverses collections, 2020. Collection privée Iris van Herpen © DR

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Fabrique de style

Rien de plus facile que de soigner son style avec ces montures soulignant avec élégance n’importe quel regard. Des lignes pures et essentielles, certes minimalistes, mais sublimées par des coloris

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Yeux de la tentation

 Émotion. Inspiration. Séduction. Attraction. Fascination. Ces lunettes-là vont déchaîner les passions… Lunettes Gucci by Kering – Modèle GG1627S_002// En photo : la chanteuse Rihanna porte des lunettes solaires Gucci by

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet