Accueil > STARS > Regard Culturel
Category:

Regard Culturel

Kering-de-granit-et-de-reves-c-Ed-Flammarion-Vig

L’épopée de la famille Pinault en livre

En photo : KERING, de granit et de rêves. Tristan Gaston-Breton © Ed Flammarion

// Siège de Kering, 40 rue de Sèvres © DR

Couverture-Kering-de-granit-et-de-reves-c-Ed-Flammarion

Une success story à la française ! Depuis la création de l’entreprise de négoce de bois en 1962 par François Pinault jusqu’au groupe de luxe mondial, voilà l’histoire de la famille Pinault, indissociable de la réussite extraordinaire qu’elle a bâtie depuis plus de 60 ans, racontée ici. Anticipant les évolutions économiques et sociétales, le groupe n’a cessé de démontrer qu’audace et imagination constituaient le moteur de son développement. L’identité de Kering est le fruit de cette histoire singulière, qui se lit d’ailleurs comme un roman, naissant dans les paysages de granit de Bretagne d’où est originaire son fondateur. Publié à l’occasion des 10 ans de l’adoption du nouveau nom de Kering, ce récit documenté d’archives, d’entretiens et de textes originaux, donne la parole à des personnalités proches telles qu’Anna Wintour, Jean-Jacques Aillagon, Mercedes Erra, Jane Fonda, Alain Minc… On y découvre aussi en images, les sublimes Maisons du groupe. Exceptionnel et inédit !

KERING, de granit et de rêves.

Tristan Gaston-Breton

312 pages.
Ed Flammarion (editions.flammarion.com)

En 2016, Kering installe son siège dans l’ancien hôpital Laennec, 40 rue de Sèvres, au terme d’une ambitieuse réhabilitation. « Élire domicile ici relève d’une revendication de nos racines parisiennes et françaises. Nous avons pris le nom de Kering et, en breton, ker signifie foyer, lieu de vie. Désormais, nous possédons aussi une maison. Ce lieu nous ressemble dans sa singularité et dans son audace. C’est le lieu d’un luxe différent et libre de ses choix » François-Henri Pinault. ©DR

Maison-Emblematique-Kering-40-rus-de-sevres-Lunettes-galerie

 Siège de Kering de nuit, 40 rue de Sèvres © DR 

Maison-Emblematique-Kering-Lunettes-galerie

 Siège de Kering, 40 rue de Sèvres © DR 

Maisons emblématiques.

Kering, réalisant désormais 100% de son chiffre d’affaires dans le Luxe, est présent dans les grands métiers du secteur : mode, maroquinerie, joaillerie, lunetterie et beauté – à travers des Maisons fortes d’une histoire, d’un patrimoine et d’une vitalité : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, DoDo, Qeelin, Ginori 1735, Kering Beauté et Kering Eyewear.

Francois-Henri-Pinault-et-Francois-Pinault-c-Olivier-Borde

De père en fils, les Pinault incarnent le Groupe : François-Henri Pinault et François Pinault à Laennec, le siège de Kering. © Olivier Borde.

« 2023 nous invite à considérer le chemin parcouru et à porter le regard vers ce que nous voulons bâtir : un Luxe toujours plus créatif et novateur, profondément ancré dans ses savoir-faire et ses racines, conscient de ses responsabilités et qui avance avec lucidité, un Luxe qui prenne toute sa part dans les questions qui se posent aujourd’hui pour notre avenir à tous. »

François-Henri Pinault

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Couverture-Us-and-Them-Vig©-Ed-Taschen

us and them, une histoire d’amour photographique

En photo : couverture us and them, Helmut Newton & Alice Spring © Ed Taschen // Extrait du livre us and them ©DR Taschen

 

Couverture-Us-and-Them-©-Ed-Taschen

C’est un légendaire projet commun, une histoire d’amour racontant en images cinquante-cinq années de collaboration et de dialogue entre Helmut et June Newton (alias Alice Spring), photographes tous deux les plus influents de leur époque. Dans la 1ère partie du livre, ce sont des portraits personnels et intimes loin des projecteurs, un “journal en images” qu’ils ont pris l’un de l’autre pendant plusieurs décennies. Dans la 2de, c’est une galerie de portraits saisissants de célébrités, figures de la jet-set ou de la culture, de visages les plus connus de chaque époque (Catherine Deneuve, Anjelica Huston, David Hockney, Gianni Versace, Yves Saint Laurent, Thierry Mugler, Jane Birkin ou Charlotte Rampling…). Des portraits réalisés au cours de plusieurs séances présentées ici, par paires, afin de montrer les facettes d’une même personnalité. C’est beau, sublime, intense : un livre à (s’)offrir !

us and them

Helmut Newton & Alice Spring

 

192 pages.
Ed Taschen (taschen.com)

Extrait-1-Us-and-Them-©-Ed-Taschen

© DR Taschen

Extrait-4-Us-and-Them-©-Ed-Taschen

© DR Taschen

Extrait-5-Us-and-Them-©-Ed-Taschen

© DR Taschen

Extrait-3-Us-and-Them-©-Ed-Taschen

© DR Taschen

Extrait-2-Us-and-Them-©-Ed-Taschen

© DR Taschen

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

©Courtesy of Burberry

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Photography-by-Francois-Duhamel-SKYFALL-©-2012-Danjaq-LLC-and-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc-vig

Embarquez avec James Bond !

En photo :  Couverture James Bond Destinations © Ed Assouline

// Photography by Francois Duhamel; SKYFALL © 2012 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

Couverture-James-Bond-Destination-c-Ed-Assouline

Quelle riche idée qu’une compilation des lieux où James Bond a sévi ! On se délecte à la lecture en découvrant notre intrépide 007 parcourant le monde. Alors que d’autres productions utilisent des scènes sonores tournées en studio, les décors des films de James Bond mettent en avant des lieux existants : en un peu plus de 60 ans, il y en a eu plus d’une centaine de filmés. Sur grand écran, Bond nous incite à rêver à des destinations exotiques, souvent lieux emblématiques de la jet-set ; chaque nouveau film étant un “guide” à lui seul. Le livre regorge d’anecdotes inconnues et de détails encore jamais dévoilés sur des scènes iconiques (comme celle du Grand Canal de Venise, partiellement fermé pour la 1ère fois en 300 ans afin de donner à Daniel Craig la chance de naviguer son yacht sur le canal sans une foule de spectateurs présents…). Barbara Broccoli, fille du producteur original de Bond, Albert Cuddy Broccoli, explique que son père « souhaitait emmener les spectateurs dans une autre vie, les transporter au sein d’une aventure et vers quelque chose de magique ». Pari gagné !

James Bond
Destinations

Texte de Daniel Pembrey. 328 pages, plus de 200 illustrations. 

Ed Assouline (assouline.com)

Photography-by-Bert-Cann-DR.-NO-©-1962-Danjaq-LLC-and-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc.-All-Rights-Reserved

Photography by Bert Cann; DR. NO 

© 1962 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

Photography-by-Bob-Penn-THE-SPY-WHO-LOVED-ME-©-1977-Danjaq-LLC-and-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc.-All-Rights-Reserved

Photography by Bob Penn; THE SPY WHO LOVED ME
© 1977 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc

Photography-by-Keith-Hamshere-FOR-YOUR-EYES-ONLY-©-1981-Danjaq-LLC-and-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc.

Photography by Keith Hamshere; FOR YOUR EYES ONLY © 1981 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

Photography-by-Keith-Hamshere-FOR-YOUR-EYES-ONLY-©-1981-Danjaq-LLC-and-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc.-All-Rights-Reserved

Photography by Keith Hamshere; FOR YOUR EYES ONLY
© 1981 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc

Photography-by-Keith-Hamshere-GOLDENEYE-©-1995-Danjaq-LLC-and-Seventeen-Leasing-Corporation.-All-Rights-Reserved

Photography by Keith Hamshere; GOLDENEYE
© 1995 Danjaq, LLC and Seventeen Leasing Corporation.

Photography-by-Francois-Duhamel-SKYFALL-©-2012-Danjaq-LLC-and-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc.-All-Rights-Reserved

Photography by Francois Duhamel; SKYFALL © 2012 Danjaq, LLC and Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

Photography-by-Jonathan-Olley-SPECTRE-©-2015-Danjaq-LLC-Metro-Goldwyn-Mayer-Studios-Inc.-and-Columbia-Pictures-Industries-Inc.-All-Rights-Reserved

Photography by Jonathan Olley; SPECTRE © 2015 Danjaq, LLC, Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. and Columbia Pictures Industries, Inc.

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Mark-Rothko-self-portrait-©-Kate-Rothko-Prizel-Christopher-Rothko-Adagp-Vig

Le grand maître de l’art abstrait Mark Rothko

En photo :  Mark Rothko, Self Portrait © 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023
// Mark Rothko, The Ochre © 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023

C’est la 1ère rétrospective en France consacrée à Mark Rothko (1903-1970) depuis celle du musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1999. Près de 115 œuvres provenant des plus grandes collections institutionnelles et privées internationales. Scènes intimistes et urbaines de ses débuts jusqu’à ses imposantes masses chromatiques de couleurs vives… voilà toute la carrière du peintre américain qui a bouleversé la peinture d’après-guerre avec ses grands formats abstraits et minimalistes. Pour lui, ses tableaux ne doivent jamais avoir de cadre, et il réfutait la simpliste qualification de “coloriste” pour revendiquer la lumière au-delà de la couleur. Son souhait était que le visiteur soit présent face à l’œuvre : « Une peinture n’est pas la représentation d’une expérience. C’est l’expérience même ! ». Co-commissaire de l’exposition et 2e enfant de Mark et Mary Alice Rothko, “gardien” de l’oeuvre de son père, Christopher Rothko le rappelle ici : « Si Rothko était là aujourd’hui, il vous enjoindrait de cesser de lire les textes muraux, d’arrêter de vous demander où il achetait ses couleurs, s’il portait ou non ses lunettes pour peindre, ou de vous informer sur l’éclairage dans l’atelier. Regardez la peinture. Regardez dans la peinture. Mon père ne vous demande pas de vous préoccuper de la façon dont il l’a réalisée, il veut que vous fassiez l’expérience de ce qu’il a lui-même éprouvé en l’exécutant. Il ne veut pas d’un étudiant, ni d’un observateur, il a besoin d’un co-créateur »

Tout est dit !

MARK ROTHKO

Jusqu’au 2 Avril 2024

Fondation Louis Vuitton
8, Avenue du Mahatma Gandhi Bois de Boulogne, 75116 Paris. fondationlouisvuitton.fr

Mark-Rothko-Slow-Swirl-at-the-Edge-of-the-Sea-©-Kate-Rothko-Prizel-Christopher-Rothko-Adagp

Slow Swirl at the Edge of the Sea, 1944. Huile sur toile. Museum of Modern Art, New York Bequest of Mrs. Mark Rothko through The Mark Rothko Foundation, Inc. © 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023

Mark-Rothko-self-portrait-©-Kate-Rothko-Prizel-Christopher-Rothko-Adagp

 Mark Rothko, Self Portrait, 1936. Huile sur toile.
Collection de Christopher Rothko
© 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023

« Je suis devenu peintre car je voulais élever la peinture pour qu’elle soit aussi poignante que la musique et la poésie. »

Mark Rothko

Mark-Rothko-Black-on-Maroon-©-Kate-Rothko-Prizel-Christopher-Rothko-Adagp

Mark Rothko, Black On Maroon, 1958. Huile sur toile. Tate, Londres. Presented by the artist through American Foundation of Arts, 1969
© 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023

Mark-Rothko-the-Ochre-©-Kate-Rothko-Prizel-Christopher-Rothko-Adagp

Mark Rothko, The Ochre (Ochre, Red on Red), 1954.
Huile sur toile. The Phillips Collection, Washington DC Acquired 1960 © 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023

Mark-Rothko-Light-Cloud-Dark-Cloud-©-Kate-Rothko-Prizel-Christopher-Rothko-Adagp

Mark Rothko, Light Cloud, Dark Cloud, 1957Huile sur toile. Modern Art Museum of Fort Worth Museum purchase, The Benjamin J. Tillar Memorial Trust © 1998 Kate Rothko Prizel & Christopher Rothko-Adagp, Paris, 2023

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail

Mode & Sport, sur le haut du podium !

En photo : Jean Patou. Muguette Bulher © Les Arts Décoratifs /Christophe Delliére

// Christian Dior par Maria Grazia Chiuri © Ludwig Bonnet

Affiche-Expo-Mode-et-Sport-Lunettes-Galerie

C’est une exposition coup de cœur ! 450 vêtements et accessoires, photographies, magazines, affiches… mettant en scène l’évolution du vêtement sportif et son influence sur la mode contemporaine. De l’Antiquité à nos jours, voici les liens fascinants qui unissent ces deux univers, à priori éloignés. Jean Patou, Jeanne Lanvin, Gabrielle Chanel, Elsa Schiaparelli sont des pionniers qui, pendant l’entre-deux-guerres, s’intéressent à l’univers sportif et le retranscrivent dans leurs créations de haute couture. On y découvre comment le sportswear a permis de détourner le vêtement sportif de son usage spécifique pour l’intégrer au vestiaire quotidien. Une révolution ! Évidemment, la question du confort est le fil rouge de la visite, dévoilant les raisons pour lesquelles le jogging et les sneakers sont devenus des incontournables de la mode, aussi bien pour le quotidien que pour la haute couture, de Balenciaga à Off-White. Fascinant… 

MODE ET SPORT 
D’un podium à l’autre

Jusqu’au 7 avril 2024

Musée des Arts décoratifs (MAD), 107 rue de Rivolie, 75001 Paris

madparis.fr

Durant l’entre-deux-guerres, on commence à concevoir des « vêtements de sport »

Le survêtement, enfilé par-dessus la tenue pour réchauffer le corps avant et après l’entraînement, devient un accessoire essentiel. Lancée en 1933, la “chemise Lacoste” en est l’exemple le plus célèbre. La légende raconte que le joueur de tennis René Lacoste aurait découpé ses manches de chemise, trop contraignantes, donnant naissance au polo actuel. Avec son associé bonnetier André Gillier, ils mettent au point le coton petit piqué, absorbant la transpiration et laissant passer l’air. Et aussi… en 1919, la maison de couture Jean Patou imagine pour la championne de tennis Suzanne Lenglen une robe plissée, bien courte pour l’époque !

Mlle Lenglen, joueuse de tennis. Wimbledon. 26 juin 1924.
Négatif sur verre Paris, Bibliothèque nationale de France,
département des Estampes et de la photographie. © BnF 

Jean Patou. Muguette Bulher, croquis d’un modèle de tennis France, 1934-1937.Crayon et gouache sur papier. © Les Arts Décoratifs /Christophe Delliére

Briol Briol – Publicité Lacoste 1933. © Archives Lacoste

« Jouer et gagner ne suffit pas, encore faut-il maîtriser son style « 

René Lacoste

Des années 1950 à nos jours, la quête du confort dans la mode va croissant,

jusqu’à l’adoption des baskets et du jogging dans la rue et les défilés. Dans la mode contemporaine, le sport est omniprésent : les logos des plus grands distributeurs sont connus dans le monde entier, les champions se font égéries des marques de luxe, et la haute couture s’inspire elle aussi des terrains.

Ulla-Danielsen-en-blouson-Andre-Courreges-Lunettes-Galerie.com-©-Peter-Knapp

Peter Knapp. Ulla Danielsen en blouson André Courrèges (hiver 1971-1972) pour Elle, Saint-Moritz, 1970. © Peter Knapp

Cyd Jouny (1968-, chausseur). Basket Soho (automne-hiver 1993), Basket Tandem (printemps-été. 1993) France. Peau, cuir, coton,alcantara, cuir perforé, incrustations et applications de cuir métallisé © Les Arts Décoratifs /Jean Tholance

Christian-Dior-par-Maria-Grazia-Chiuri-Lunettes-Galerie.com-©-Ludwig-Bonnet

Christian Dior par Maria Grazia Chiuri. Veste, body et short. Prêt-à-porter Printemps-été 2022 France. Viscose. 

Paris, collection Dior Héritage. © Ludwig Bonnet

Adidas-et-Gucci-Lunettes-Galerie.com-©-Adidas-x-Gucci-–Courtesy-of-Gucci-Historical-Archive

Adidas et Gucci. Ensemble blazer, chemise, jupe et bas de survêtement, sneakers et accessoires, collection Exquisite.
Prêt-à-porter automne-hiver 2022-2023. Laine, coton oxford, polyester, cuir. © Adidas x Gucci –Courtesy of Gucci Historical Archive. 

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Porsche-Racing-Moments-Ed-Taschen

La saga Porsche sous l’œil d’un passionné !

En photo : couverture Porsche Racing Moments © DR Taschen // Extrait du livre © DR Taschen

Affiche-Porsche-Racing-Moments-Ed-Taschen

PORSCHE RACING MOMENTS

Rainer W. Schlegelmilch

 

Edition de 762 exemplaires, 356 pages.

Ed Taschen (taschen.com)

1962, Rainer W. Schlegelmilch assiste à l’endurante course des 1000 km du Nürburgring et c’est… une révélation. Cette 1ère expérience des sports mécanique déclenche en lui une passion pour Porsche et pour la course automobile. Riche de clichés époustouflants, ce livre, débutant en 1963, nous plonge d’emblée dans un autre monde : l’histoire de la course d’endurance chez Porsche, du Mans à Monza, en passant par la Targa Florio et le Spa Francorchamps. Sur et hors piste, le photographe montre et raconte d’incroyables histoires. Depuis les prototypes sur mesure du milieu des années 1960 (les modèles 550, 718, RS et RSK), en continuant par les plus puissantes 907 et 908, pour finir avec les voitures de courses les plus célèbres de tous les temps (la 917, la 962 et l’indétrônable 911) : c’est une lettre d’amour visuelle à la marque qu’il nous propose ici. En noir et blanc ou en couleur, nous embarquons à bord de ces bolides et dans l’ambiance survoltée de ces circuits de légende.

 

 

 

 

 

Édition collector numérotée (de 201 à 962) et signée. Disponible aussi en deux éditions d’Art (numérotées de 1 à 100 et de 101 à 200) assorties d’un tirage original signé par Rainer W. Schlegelmilch.

Extrait-2-Porsche-Racing-Moments-Ed-Taschen

© DR Taschen

Extrait-1-Porsche-Racing-Moments-Ed-Taschen

© DR Taschen

« Il fait partie des rares photographes qui ont su raconter en images, grâce à une assiduité et un talent impressionnants, ces 60 dernières années de l’histoire des courses automobiles. »

Jacky Ickx

Extrait-3-Porsche-Racing-Moments-Ed-Taschen

© DR Taschen

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Vig-Expo-Van-Gogh-c-Musee-dOrsay-x-Detroit-institute-of-art-Lunettes-Galerie

Les derniers mois de Van Gogh à Auvers-sur-Oise…

En photo : Le Docteur Paul Gachet 1890© Musée d’Orsay // Bords de l’Oise à Auvers-sur-Oise 1890© Detroit Institute of Arts

Affiche-expo-Van-Gogh-Lunettes-Galerie

20 mai 1890, Vincent Van Gogh arrive à Auvers-sur-Oise. Il vient de quitter la maison de santé de Saint-Rémy-de-Provence et espère apaiser ses crises de folie dans cette campagne du Val d’Oise, auprès du Dr Gachet, médecin spécialisé dans le traitement de la mélancolie, ami des impressionnistes et collectionneur. Installé au village, dans l’auberge Ravoux, se levant et se couchant tôt, peignant à l’extérieur le matin et retouchant ses toiles l’après-midi, Van Gogh aspire à saisir « le passage désespérément rapide des choses dans la vie moderne »

 

Travaillant sans relâche (73 tableaux et 33 dessins en deux mois à peine), en proie à ses incessantes inquiétudes —crainte du retour de ses crises, doutes sur sa valeur artistique, sans oublier une notoriété naissante dans la critique—, il expérimente ici thèmes et formats inédits dans cette campagne : « Ces toiles vous diront ce que je ne sais dire en paroles ». Jusqu’à cette journée du 29 juillet 1890 où, d’un coup de revolver tiré dans la poitrine, il met fin à ses jours… Aucune exposition n’avait encore été exclusivement consacrée à cette période cruciale de sa carrière : l’occasion de (re)découvrir ici le talent et la personnalité intime de ce peintre hors-norme ! 

VAN GOGH
à Auvers-sur-Oise
Les derniers mois

Jusqu’au 4 février 2024

Musée d’Orsay

 Esplanade Valéry Giscard d’Estaing, 75 007 Paris

musee-orsay.fr

Paysage-au-crepuscule-expo-Van-Gogh-c-Van-Gohg-Museum-Lunettes-Galerie

Vincent Van Gogh (1853-1890). Paysage au crépuscule 1890

Huile sur toile. Amsterdam, Van Gogh Museum (Vincent van Gogh Foundation)

© Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent van Gogh Foundation)

Eglise-Auvers-sur-Oise-expo-Van-Gogh-c-Musee-dOrsay-Lunettes-Galerie

L’Église d’Auvers-sur-Oise 4-5 juin 1890

Huile sur toile. Paris, musée d’Orsay, acquis avec le concours de Paul Gachet et la participation d’une donation anonyme canadienne, 1951. © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Docteur-Paul-Gachet-expo-Van-Gogh-c-Musee-dOrsay-Lunettes-Galerie

Vincent Van Gogh (1853-1890), Le Docteur Paul Gachet 1890.

Huile sur toile. Paris, musée d’Orsay. Don de Paul et Marguerite Gachet, enfants du modèle, 1949.
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Sous-bois-expo-Van-Gogh-c-Photo-Cincinatti-art-museum-Lunettes-Galerie

Sous-bois avec deux personnages 20-22 juin 1890. 

Huile sur toile. Cincinnati, Cincinnati Art Museum, legs de Mary E. Johnston © Photo Cincinnati Art Museum 

Bord-de-lOise-expo-Van-Gogh-c-Detroit-Institute-of-Art-Lunettes-Galerie

Vincent Van Gogh (1853-1890). Bords de l’Oise à Auvers-sur-Oise 1890

Huile sur toile. Detroit Institute of Arts, Bequest of Robert H. Tannahill, 70.159 Photo © Detroit Institute of Arts

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Nicolas-de-Stael-dans-son-atelier-Guide-Vue-c-RMN-Grand-Palais-

Nicolas de Staël, l’éblouissante rétrospective !

En photo : Nicolas de Staël dans son atelier rue Gauguet © RMN-Grand Palais
//  Nicolas de Staël, marine la nuit 1954 © ADAGP, Paris 2023

Nicolas-de-Stael-dans-son-atelier-Guide-Vue-c-RMN-Grand-Palais

Nicolas de Staël dans son atelier rue Gauguet. Été 1954.

 
© Donation Denise Colomb, Ministère de la Culture, Médiathèque du patrimoine et de la photographie, Dist. RMN-Grand Palais / Denise Colomb ©RMN-Grand Palais

C’est l’exposition-évènement, vingt ans après celle du Centre Pompidou en 2003  : 200 œuvres de nombreuses collections publiques et privées, dont une cinquantaine, dévoilées pour la 1ère fois dans un musée français. Né à Saint-Pétersbourg en 1914, Nicolas de Staël a 3 ans lorsque éclate la révolution russe. Forcé de fuir, très tôt orphelin, cet exilé n’aura de cesse de rechercher de nouveaux horizons, de nouvelles sensations, de nouvelles manières de peindre. Si l’essentiel de son œuvre tient en une quinzaine d’années (ses 1ères années parisiennes, puis dans le Vaucluse, son fameux voyage en Sicile en 1953 et ses derniers mois à Antibes, dans son atelier face à la mer), son travail se renouvelle constamment. Il aime expérimenter sans relâche. 

Dans une France de l’après-guerre partagée entre partisans de l’abstraction et défenseurs de la figuration, lui refuse de choisir, préférant peindre “sans esthétique à priori”, captivé par le monde et ses lumières toujours variables. Son œuvre ? Libre et personnelle, reflet d’une vive sensibilité vis-à-vis de ce qui l’entoure. Interrompue par son suicide à 41 ans, la vie de Staël apparaît comme la poursuite, menée dans l’urgence, d’un art toujours plus dense et concis pour « faire de mieux en mieux et toujours plus simple ». Un peintre, d’une rare intensité !

NICOLAS DE STAËL

Jusqu’au 11 janvier 2024

Musée d’Art Moderne de Paris

11, avenue du Président Wilson, 75116 Paris

mam.paris.fr

 Nicolas de Staël, Parc des Princes, 1952. Huile sur toile. Collection particulière.
 ©Adagp, Paris, 2023 / Photo Christie’s

 Nicolas de Staël, Agrigente, 1954. Huile sur toile. 

Collection privée / Courtesy Applicat-Prazan, Paris 

©Photo Annik Wetter. © ADAGP, Paris, 2023

« C’est si triste sans tableaux, la vie, que je fonce tant que je peux. »

 

 

Nicolas de Staël 

 Nicolas de Staël, Arbre rouge 1953. Huile sur toile. Collection particulière. 

©ADAGP, Paris, 2023 / Photo Christie’s

Nicolas-de-Stael-Marine-la-nuit-Guide-Vue-c-ADAGP-Paris-2023.

 Nicolas de Staël, Marine la nuit 1954. Huile sur toile. Collection particulière 

 ©ADAGP, Paris, 2023. © Photo Thomas Hennocque

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-vig-c-Taschen

Cars, un véritable trésor pour les fans d’automobiles !

En photo : 50 Ultimate Sports Car, Ed Taschen // Extrait du livre 50 Ultimate Sports Car ©DR Taschen

 

Couverture-50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-c-Taschen

50 Ultimate Sports Car
40th Ed. Charlotte & Peter Fiell

 

512 pages, 25€

Ed Taschen (taschen.com)

C’est l’anthologie incontournable des voitures de sport, avec 50 des plus remarquables et séduisants exemplaires de tous les temps (les plus recherchées aussi), de la référence, la Bearcat Model A de légende de Stutz en 1912, la 300 SLR « Uhlenhaut Coupé » de 1955 par Mercedes-Benz 300 SLR —la plus chère du monde —, à la plus extrême, la Speedtail de McLaren en 2020. Présentées ici par les plus grands photographes automobiles du monde, voici des photos d’usine originales ou d’affiches de grands rendez-vous sportifs, accompagnées de descriptions d’experts et de spécifications, puisées dans la connaissance intime et l’expérience internationale des auteurs. C’est beau et fascinant !

Extrait-4-50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-c-Taschen

©DR Taschen

Extrait-2-50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-c-Taschen

©DR Taschen

Extrait-2-50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-c-Taschen

©DR Taschen

Extrait-2-50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-c-Taschen

©DR Taschen

Extrait-2-50-Ultimate-Sport-Cars-Lunettes-Galerie-c-Taschen

©DR Taschen

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

©Courtesy of Burberry

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
DIOR-par-Raf-Simons-Ed-Assouline-Lunettes-Galerie-vig-c-ed-Assouline

DIOR par Raf Simons

En photo : DIOR par Raf Simons, Ed Assouline //  Dior haute couture automne-hiver 2012 © Paolo Roversi / Art + Commerce

 

Couverture-DIOR-par-Raf-Simons-Ed-Assouline-Lunettes-Galerie-c-ed-Assouline

DIOR par Raf Simons

 

Texte de Tim Blanks, photographies de Laziz Hamani,
344 pages, 225 illustrations,
195€.

Ed Assouline (assouline.com)

C’est un ouvrage exceptionnel explorant les facettes singulières du style de Raf Simons au cours de ses années Dior. Ce nouvel opus – le sixième d’une série de livres consacrés à chacun des directeurs artistiques de la Maison – dévoile la vision créative du couturier belge moderniste au gré de « portraits de robes », immortalisés par le célèbre photographe Laziz Hamani. Voici donc une mise en lumière des créations haute couture les plus remarquables de Raf Simons chez Dior, de 2012 à 2015. Dès son 1er défilé, automne-hiver 2012-2013, il choisit de réinterpréter la silhouette iconique du New Look, métamorphosée en un tailleur-pantalon sculptural, comme un hommage à la vocation originelle de Christian Dior. « Il ne faut pas oublier le passé, il faut le dépasser », confiait-il. Saison après saison, Raf Simons multiplie les références aux passions qu’il partage avec Monsieur Dior – à l’instar de celles pour la nature et les jardins, le design ou encore l’art – et qui lui inspirent ses modèles. Un vent de modernité a soufflé au sein de la Maison Dior et ce livre célèbre aujourd’hui encore, ce renouveau.

Couverture-DIOR-par-Raf-Simons-Ed-Assouline-Lunettes-Galerie-c-ed-Assouline

Raf Simons 2012

© Willy Vanderperre / Art + Commerce

Nicole-Pollard-Automne-Hiver-2012-Dior-Magazine-Lunettes-Galerie-c-Willy-Vanderperre-Art-et-Commerce

 Le mannequin Nicole Pollard portant la robe du passage 32,
haute couture automne-hiver 2012, Dior Magazine, automne 2012. 

© Willy Vanderperre/Art + Commerce 

Elise-Crombrez-Automne-Hiver-2013-Dior-Magazine-Lunettes-Galerie-c-Willy-Vanderperre-Art-et-Commerce.

Le mannequin Élise Crombez portant la robe du passage 33, haute couture automne-hiver 2013, Dior Magazine, hiver 2013.
© Willy Vanderperre/Art + Commerce 

Haute-couture-Automne-Hiver-2012-Vanity-Faire-US-Lunettes-Galerie-c-Paolo-Roversi-Art-et-Commerce

 Les mannequins Antonina Vasylchenko, Daria Strokous, Kinga Rajzak, Alexandra Martynova, Zuzanna Bijoch, Nastya Kusakina, Esther Heesch et Jac Jagaciak portant les passages 46, 54, 49, 45, 16, 44,47 et 48, haute couture automne-hiver 2012, Vanity Fair US, septembre 2012.

© Paolo Roversi / Art + Commerce

 

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Pas froid aux yeux

Car on assume l’originalité de ces montures classieuses, singulières, toutes originales, et taillées pour des regards intrépides, comme les nôtres. On adore se distinguer en beauté pour mieux se faire

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Bien à la maison !

Voici des styles d’aujourd’hui, dans l’air du temps, qui démontrent que la décoration n’en finit pas de se renouveler, saison après saison. Pour se sentir bien chez soi ? On

LIRE LA SUITE
Carine Bruet

Carine Bruet

©Courtesy of Burberry

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Newer Posts