Partager

Rolex, la marque légendaire la plus convoitée au monde !

En photo : ROLEX : THE IMPOSSIBLE COLLECTION © Ed Assouline // Roger Federer, 2017 © Clive Brunskill/Getty Images

Couverture-IC-Rolex-©-ed-assouline
ROLEX : THE IMPOSSIBLE COLLECTION.

The 100 most exceptional watch models.

2e édition, texte Fabienne Reybaud,
196 pages, 200 illustrations

Ed Assouline (assouline.com)

Quintessence de la montre de luxe, signe ostentatoire de pouvoir, ou symbole culte du passage à l’âge adulte… Depuis toujours, Rolex passionne ! Preuve en est, la vente record de la Daytona de Paul Newman, vendue en 2017 aux enchères à New York pour 17,8 millions de dollars.

Les styles se succèdent ? La marque horlogère elle, ne change pas ! Et c’est la plus collectionnée au monde. En 1905, le jeune Wilsdorf fonde à Londres une société de distribution de montres, mais son rêve est de produire des montres-bracelets qui soient techniquement fiables et suprêmement élégantes. Cette quête de précision le conduit à concevoir la première montre-bracelet au monde à recevoir le certificat suisse de précision chronométrique, délivré par le Centre officiel de classification des montres de Bienne, en 1910. 4 ans plus tard, l’Observatoire de Kew, en Grande-Bretagne, décerne à une montre Rolex un certificat de classe A, distinction jusqu’alors exclusivement réservée aux chronomètres de marine. Depuis lors, la montre-bracelet Rolex est synonyme de précision. De la 1ère montre-bracelet des années 1900 à la 1ère Oyster Perpetual de 1931, en passant par l’Explorer (portée par Sir Hillary au sommet de l’Everest en 1953) et la Submariner, au poignet de James Bond, alias George Lazenby, dans le film Au service secret de Sa Majesté…les voilà toutes, précieuses, uniques, inédites, réunies dans cet ouvrage exceptionnel !

Rolex-Chronographe-6034-et-6238-Lunettes-Galerie-©-Harald-Gottschalk

Chronographe antimagnétique du début des années 1950,
réf. 6034, avec cadran « Tropical », ayant appartenu à Eric Clapton.
© Harald Gottschalk

1965 Chronographe, Réf. 6238, « Pre-Daytona ».
Il a été porté par l’acteur George Lazenby dans le rôle de James Bond dans le film de 1969 Au service secret de Sa Majesté.
© Harald Gottschalk

Rolex-Deep-Sea-Special-No1-Cosmographe-6269-Lunettes-Galerie-©-Christies-Bridgeman-Images

1953 Deep Sea Special No. 1, Prototype. Cette montre a été transportée à l’extérieur du bathyscaphe Trieste, qui est descendu à une profondeur de 3 150 mètres (10 335 pieds), un record à l’époque. © Christie’s/Bridgeman Images

Cosmograph Daytona 1985, Réf. 6269, « Jack of Diamonds ». ©Christie’s/Bridgeman Images

Rolex-Cosmograph-6239-Lunettes-Galerie-©-Harald-Gottschalk

Cosmograph Daytona 1966, Réf. 6239, « Paul Newman NASA ». Cette montre a appartenu à l’astronaute américain Walter Cunningham, pilote principal de la mission Apollo 7. © Harald Gottschalk

Roger-Federer-Lunettes-Galerie-©-Clive-Brunskill-Getty-Images

Roger Federer remporte l’Open d’Australie, 2017. © Clive Brunskill/Getty Images

A lire aussi...

Mode & lifestyle
Carine Bruet

Avoir la forme

Pour vibrer au diapason des compétitions, et rester nous aussi dans la course, voici des lunettes pratiques et pensées pour toutes nos activités, et si légères. On aime leurs lignes,

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Regard de braise

L’été est SHOW ! Leçon de séduction… Déclarer sa flamme. Yeux dans les yeux. Caresser du regard. Couver des yeux. Trouver grâce à ses yeux. Cajoler du regard. Être tape-à-l’œil…

LIRE LA SUITE
Mode & lifestyle
Carine Bruet

Marquer des points

 Des performances au top pour ces montures ultra légères au design affûté, qui signent vos regards d’une belle allure sportive. Avec ces nouveautés de saison, vous voilà parés pour battre

LIRE LA SUITE
Picture of Carine Bruet

Carine Bruet

©Courtesy of Burberry